1

Les cheminées ont constitué un élément de décoration d’intérieur très en vogue au XVIIème et au XVIIIème siècles, mais ensuite elles ont été délaissées. Il est peut-être temps de les apprécier de nouveau, et vu qu’il n’est pas toujours possible d’en construire une vraie, la peindre en trompe-l’œil peut être la solution idéale. Et même si ces cheminées ne fonctionneront jamais, elles méritent de devenir le centre d’intérêt sur lequel focaliser l’attention et donc l’élément décoratif principal de n’importe quelle pièce.

0

2

Cette délicieuse cheminée de marbre blanc élégamment décorée de carreaux de céramique blancs et bleus, imaginée pour l’antichambre de cette chambre à coucher, peu aussi bien s’adapter à un salon qu’à une salle à manger. Un animal domestique ou un objet du quotidien peuvent être des sujets intéressants pour la décoration d’une cheminée, mais si comme il était impossible de pouvoir choisir entre les différents chats de la maison, seuls le panier d’osier et la gamelle du chat ont été placées juste au centre de la cheminée. Et si comme j’avais envie d’introduire un élément inattendu , j’ai laissé entrer un petit moineau par la fenêtre pour qu’il se pose sur la gamelle du chat. Mais attention ils ne sont pas loin !

Avignon, Carpentras, Vaucluse, Luberon, Provence,  l'isle sur la sorgue, Artiste peintre décorateur, tompe l'oeil, peinture décorative, décoration d'intérieur, décoration d'événement, peinture murale, fresque, faux bois, faux marbre, meuble patiné, esprit Gustavien, boudoir, Marie-Antoinette, mariage, peinture sur tissu, Atelier, création, objet de décoration