1

Né au début du siècle, le boudoir attenant à la chambre, au mobilier précieux, était réservé à l’usage des dames. Pièce à part entière ou recoin aménagé, il évoque féminité et délicatesse. C’est cette atmosphère que j’ai voulu recréer ici.

3

6

La toile de Jouy qui habille la fenêtre et à partir de laquelle je me suis inspiré pour la couleur de la patine des meubles du dressing, fut un véritable coup de foudre. Je suis tombée par hasard sur elle, un jour que je flânais dans les environs de la Place d’Espagne à Rome; mais son origine est espagnole; en effet elle fait partie d’une vielle collection de Ka International. Je ne suis pas là pour faire de la publicité mais je vais faire une exception juste parce que je trouve amusant le fait qu’une toile de Jouy d’inspiration française, fabriquée en Espagne et vendue en Italie trouve sa destination finale en France.

95

93

Le petit meuble devant la fenêtre, quand il a était chiné dans un petit vide grenier n’était autre qu’une table de toilette « d’un certain âge » comme il y en a beaucoup. Mais une fois à la maison il est devenu… un secrétaire. Tout d’abord une intervention fantaisiste de menuiserie l’a rehaussé d’un étage. Puis, pinceaux et couleurs lui ont offert un lifting vieillissant, pour faire en sorte que l’on ne distingue plus le neuf du vieux. Et pour finir, à l’intérieur du petit cadre une « instantané » de vieille maison de campagne aux couleurs jaunies et délavées a fait son apparition.

Avignon, Carpentras, Vaucluse, Luberon, Provence,  l'isle sur la sorgue, Artiste peintre décorateur, tompe l'oeil, peinture décorative, décoration d'intérieur, décoration d'événement, peinture murale, fresque, faux bois, faux marbre, meuble patiné, esprit Gustavien, boudoir, Marie-Antoinette, mariage, peinture sur tissu, Atelier, création, objet de décoration