05 janvier 2011

Esprit Marie Antoinette.

Dans cette vaste pièce à vivre qui fait office de salle à manger et de salon, s’ouvrant sur un jardin imaginaire, on respire une atmosphère de Petit Trianon. Les murs sont complètement habillés de panneaux de bois peints en trompe l’œil dans les tons gris bleu, légèrement délavés et vieillis afin de leur offrir un peu de noblesse. Mais le véritable trompe-l’œil de cette pièce se trouve sur les portes de la grande bibliothèque exploitées de façon à donner à cet espace une profondeur pleine de vie. Point d’orgue de cette superbe... [Lire la suite]

05 décembre 2010

Le jardin secret.

Depuis le salon le regard plonge discrètement sur l’intimité de la chambre au travers de la grande porte à double battants. D’un style charmant et totalement féminin, cette pièce caractérisée par un haut plafond et deux grandes fenêtres invite à la détente. Et c’est une véritable explosion de plantes grimpantes, dans différentes tonalités de vert sur fond ocres, entre les quelles ressortent les taches colorées des fleurs omniprésentes dans ce projet. Elles envahissent totalement cet intérieur en ce posant sur les cloisons, les... [Lire la suite]
05 novembre 2010

Tout le charme d’un hôtel particulier.

Au début c’était une simple pièce blanche et lumineuse dans une petite villa du sud de la France, après elle est devenue la chambre élégante et raffinée d’un hôtel particulier parisien, du moins l’illusion est parfaite. Un bleu poudré sur les murs, un peu plus intense sur les bords du plafond, et un blanc pur pour les portes, les fenêtres, le plafond et les moulures : cela a été le premier pas pour la transformation de la grande, et peut-être « un peu trop ordinaire» chambre à coucher. Puis cela a été le tour des « moulures »,... [Lire la suite]
20 octobre 2010

Une palette en demi-teinte.

Pour cette chambre, véritable nid douillet dédié au rêve et à l’imagination une palette de « non-couleur » a été choisie, elle apporte une grande harmonie entre les meubles, les tissus et les objets qui semblent se fondre parfaitement dans le décor. Les murs couleur lin sont la toile de fond claire et légère sur laquelle se posent les fausses boiseries ton sur ton et les impalpables glycines entourées de chaînettes de perles qui descendent du plafond. Ces décorations en trompe-l’œil, toujours ton sur ton, ainsi que le grand miroir... [Lire la suite]
06 octobre 2010

Doux dodo.

Tout juste éclairé par une applique, ce petit couloir dessert une chambre et sa salle de bain. Il a été laissé en blanc pour offrir une mise en scène astucieuse à une simple fenêtre en trompe l’œil et une petite table de nuit patinée, qui accueille un vase « Médicis » chiné en Italie, dans lequel s’épanouissent quelques arômes artificiels qui semblent à peine cueillis du jardin. L’antichambre elle jongle et joue à la fois avec les éléments de décoration de la sale de bain et de la chambre à coucher, en juxtaposant les coussins... [Lire la suite]
20 septembre 2010

Quelques touches de lumière.

Coup d’œil sur une salle à manger qui s’habille de couleur bambou, ocre délicat et décorations moutardes. Coup d’œil sur ce que l’œil croit voir mais qui en réalité n’existe pas… Coup d’œil sur une grande pièce rectangulaire qui a été rétrécie pour faire place à un petit compartiment fermé par quatre portes coulissantes, qui accueille une cuisine aux volumes intéressants, pour laisser le premier rôle à une élégante salle à manger entièrement vêtue de lumière. Une lumière qu’il fallait absolument capturer car les seules fenêtres... [Lire la suite]
05 septembre 2010

Douce contamination de style.

Observer un décor en toile de Jouy c’est un peu comme feuilleter les pages d’un livre de conte de fées, mais dans ce cas les dessins qui représentent des scènes bucoliques peuvent être admirés sur de splendides tissus. Ces motifs particulièrement polyvalents offrent une touche de frivolité à l’intérieur de ce salon où le style français et celui des pays du nord s’emmêlent tendrement. En effet dans la vaste pièce on respire une légère brise Gustavienne avec ses meubles en bois blanc délavé, et un « je ne sais quoi » de français... [Lire la suite]
20 août 2010

Esprit Gustavien.

Gustave de Suède, qui ne disposait pas de grandes richesses comme son cousin Louis XV, a réinterprété les fastes de la cour française avec une fraîcheur et une luminosité toute nordique. Il a bien sûr disposé dans ses palais de délicieux meubles Louis XV qui dictait la mode européenne de l’époque, mais n’ayant à disposition que du simple bois de sapin, il a recouvert tout le mobilier de délicates touches de couleurs pastelles, qui caractérisent les intérieurs des pays du nord toujours à la recherche de lumière. Sans imaginer... [Lire la suite]