10

Au début c’était une simple pièce blanche et lumineuse dans une petite villa du sud de la France, après elle est devenue la chambre élégante et raffinée d’un hôtel particulier parisien, du moins l’illusion est parfaite.

12

15

Un bleu poudré sur les murs, un peu plus intense sur les bords du plafond, et un blanc pur pour les portes, les fenêtres, le plafond et les moulures : cela a été le premier pas pour la transformation de la grande, et peut-être « un peu trop ordinaire» chambre à coucher. Puis cela a été le tour des « moulures », réalisées avec un jeu de trompe-l’œil en blanc et gris, qui ressortent sur le bleu poudré des cloisons pour faire écho à celles du plafond. Et à la fin, sont arrivés les meubles patinés ton sur ton.

21

22

Et puis, tout à coup, dans cette sorte d’harmonie intacte on est surpris par la note de couleur forte et vivante des tissus de velours vieux rose du romantique ciel de lit, et des rideaux. Un peu partout pour compléter le scénario, des objets précieux revêtus d’or, des cadres, des biscuits et une surprenante collections de vases en barbotine que la maîtresse de maison affectionne plus particulièrement. Autant de notes de couleurs sur une toile monochromatique pour un jeu de contrastes fascinants, qui renforcent cette atmosphère parisienne.

Avignon, Carpentras, Vaucluse, Luberon, Provence,  l'isle sur la sorgue, Artiste peintre décorateur, tompe l'oeil, peinture décorative, décoration d'intérieur, décoration d'événement, peinture murale, fresque, faux bois, faux marbre, meuble patiné, esprit Gustavien, boudoir, Marie-Antoinette, mariage, peinture sur tissu, Atelier, création, objet de décoration