1

Lorsqu’on pousse la grande porte à double battants, on entre directement dans une cuisine chaleureuse. J’ai voulu que cette pièce soit très vivante, lumineuse et espiègle ! C’est dans cette esprit que l’on a choisi de placer un fauteuil profond et invitant au centre des deux grandes fenêtres habillées d’un tissu léger et frais parsemé de fraises qui offrent une vue suggestive sur la cathédrale de la petite ville provençale.

16

25

Dans cette grande pièce carrée, les éléments de cuisine, s’adossent au mur du fond, face aux fenêtres et continuent de chaque côté pour former un fer à cheval. Le mobilier a été réalisé à partir d’un ancien buffet divisé en trois et complété par des éléments patinés réalisés sur mesures.

11

18

La circulation se fait autour d’une petite table chinée dans un vide grenier au dessus de laquelle trône toute une batterie de cuivres. Le tout patiné dans un ton « gorgonzola- mascarpone » omniprésent dans cette partie de la maison.

Sur les meubles, les objets sont mis en scène, évoquant les natures mortes des anciennes peintures, mais sans se prendre trop au sérieux.

Avignon, Carpentras, Vaucluse, Luberon, Provence,  l'isle sur la sorgue, Artiste peintre décorateur, tompe l'oeil, peinture décorative, décoration d'intérieur, décoration d'événement, peinture murale, fresque, faux bois, faux marbre, meuble patiné, esprit Gustavien, boudoir, Marie-Antoinette, mariage, peinture sur tissu, Atelier, création, objet de décoration